LA PREMIÈRE VISITE AUX ÉTATS-UNIS DU PRÉSIDENT DE LA RDC ,FELIX TSHISEKEDI .

LA PREMIÈRE VISITE AUX ÉTATS-UNIS DU PRÉSIDENT DE LA RDC ,FELIX TSHISEKEDI .

LA PREMIÈRE VISITE AUX ÉTATS-UNIS DU PRÉSIDENT DE LA RDC ,FELIX TSHISEKEDI .

Le nouveau leader de la République démocratique du Congo se rendra àWashington la semaine prochaine du 3 au 5 Avril alors que les États-Unis cherchent un nouveau départ pour travailler avec le pays dans la lutte contre les maux, dont la corruption, a annoncé mardi le département d'Etat américain.

Le président Felix Tshisekedi se rendra à Washington du 3 au 5 Avril dans le cadre de son premier voyage officiel.

Le département d'Etat a déclaré que M. Tshisekedi rencontrera les autorités américaines, parmi lesquelles le secrétaire d'Etat Mike Pompeo et les hommes d'affaire américains .

"Nous partageons l'intérêt du président Tshisekedi à développer un partenariat solide entre les États-Unis et la République démocratique du Congo", a déclaré aux journalistes le porte-parole du département d'Etat américain Robert Palladino.

"Nous sommes déterminés à travailler avec lui pour faire avancer son programme de lutte contre la corruption, renforcer l'état de droit, renforcer la sécurité, protéger les droits de l'homme et promouvoir la croissance économique grâce à une augmentation des investissements étrangers et du commerce", a-t-il déclaré.

Tshisekedi a été déclaré vainqueur des élections retardées du 30 décembre, marquant le premier transfert de pouvoir pacifique dans le pays le plus vaste d'Afrique subsaharienne depuis son indépendance en 1960.

Ses premières décisions sont considérées très positives en Occident.Suite à la corruption décriée par la population congolaise lors des dernières élections sénatoriales, Mr.Tshisekedi a empêché les sénateurs nouvellement élus de prendre leurs fonctions et s'est efforcé de renforcer les relations avec les pays voisins de la RDC .

Bien qu'ils soutiennent Tshisekedi, les États-Unis ont imposé des sanctions aux principaux acteurs du vote, notamment le président de la CENI et le plus haut juge du pays, accusés d'atteinte à la démocratie.

ANGLO CONGO .

Sylvain Kalombo-Mfunyi

Articles similaires

Close